Connectez-vous
Menu

Présidentielle 2019 : La recette de Mamour Diallo pour réélire Macky Sall


Le chef de l’État, Macky Sall, peut compter, pour l’élection présidentielle qui pointe à l’horizon, sur le Directeur national des Domaines. Mamadou Mamour Diallo abat, sans tambour ni trompette, à la tête du mouvement «Dolly Macky», un travail de titan. En atteste le Forum qu’il a organisé, ce samedi, dans le but d’outiller les jeunes et les femmes de Louga à relever, à travers le Plan Sénégal Émergent, les défis du futur.



Présidentielle 2019 : La recette de Mamour Diallo pour réélire Macky Sall
Le mouvement «Dolly Macky», dirigé par le Directeur national des Domaines, défriche, sans tintamarre, le terrain à Louga. L’objectif visé étant, comme on le devine aisément, de semer les graines d’une victoire éclatante de Macky Sall, dès le premier tour, à l’élection présidentielle. Et, selon de nombreux observateurs, tout porte à croire que Mamadou Mamour Diallo est sur la bonne voie. Le dernier exemple en date est le Forum organisé, samedi dernier, au Cdeps de Louga, par ses poulains du  mouvement «Dolly Macky». En effet, au terme d’une session de formation animée par les branches techniques de l’Anpej, 30 jeunes Lougatois ont reçu des diplômes de fin de stage. Le directeur de l’Anpej, M. Amadou Lamine Dieng, a évoqué 28 projets retenus qui feront l’objet de financements. À l’occasion, des têtes pensantes, des personnes ressources et des universitaires qui décortiqué les différents volets du Plan Sénégal Émergent (PSE). Bref, il était question de présenter les réalisations de Macky Sall, dans la région et au plan national, pour mieux convaincre les Sénégalais à le plébisciter au soir du 24 février 2019.
 
«La polémique sur le processus électoral, ce ne sont que des blablas»
 
Mettant à profit ce face-à-face avec ses militants, le président du mouvement «Dolly Macky», en l'occurrence Mamadou Mamour Diallo, s'en est sévèrement pris à l'opposition qui émet des réserves sur la transparence du processus électoral, demandant, dans la foulée, le départ du ministre de l'Intérieur Aly Ngouille Ndiaye et la nomination d’une personnalité consensuelle. «Ceux qui entretiennent la polémique sur le processus électoral n'ont rien compris. Ce ne sont que des blablas», a-t-il confié à la presse et aux militants qui étaient venus nombreux participer au Forum des jeunes dollistes. M. Diallo de poursuivre son speech : «Pour la première fois au Sénégal, un président de la République a mis en place un programme qui prend en compte les besoins de toutes les couches de la population du pays. C'est le PSE ! Un plan ambitieux qui a réuni l'adhésion de toute la communauté internationale». Pour finir, le Directeur national des Domaines invite les jeunes à s'approprier du PSE : «Il est important que tous les jeunes puissent être imprégnés de ce plan et, en général, du bilan plus que reluisant du Président Macky Sall».
 
«L'heure n'est plus au positionnement, c'est le Président qui a besoin d’un second mandat»
 
Membre éminent de la coalition présidentielle, en l’occurrence Benno Bokk Yakaar où il devenu incontournable dans le Ndiambour, Diallo, comme l’appellent ses intimes et autres inconditionnels, a donc fini de lancer sa pré-campagne électorale pour la réélection de Macky Sall en 2019, dès le premier tour, dans son fief de Louga. «L'heure n'est plus au positionnement. C’est le Président de la République qui a besoin d’un second mandat et il faut le soutenir sans calcul», se plaît à rappeler Mamadou Mamour Diallo. D’ailleurs, le Directeur national des Domaines se consacre, depuis plusieurs mois, à des actions sociales. S’il ne donne pas des financements aux femmes, il aide à la formation de la jeunesse, encadre les groupements socio-économiques, rend des visites de courtoisie aux familles religieuses et s’investit beaucoup dans le département de Louga, surtout au sein du monde rural, où il compte, selon des témoignages concordants, de nombreux militants entièrement acquis à sa cause.
 
«Avec Mamour Diallo, Macky Sall peut avoir un score de plus de 65% à Louga» 
 
Arrivé il y a moins de deux ans en politique, Mamadou Mamour Diallo est devenue une identité remarquable à Louga. «Avec lui, la réélection de Macky Sall est assurée avec un score de plus de 65% dans le département de Louga», confie un notable. En effet, il a su convaincre une bonne partie des mécontents et frustrés à rester au sein de l’Alliance pour la République (APR) et surtout apporter du sang neuf à une coalition qui commençait à être esseulée. Présent chaque week-end à Louga, il est réputé pour sa proximité avec les populations. D’ailleurs, son meeting de rentrée politique reste, jusqu’à plus ample informé, le plus grand événement politique jamais organisé à Louga. Depuis lors, beaucoup de responsables de l’opposition ont rejoint son mouvement «Dolly Macky» qui demeure le réceptacle naturel de tous ceux qui veulent rallier la mouvance présidentielle.   



Vendredi 30 Mars 2018