Connectez-vous
Menu

Présidentielle 2019 : Oumar Guèye sème la graine de la victoire à Rufisque


L’Alliance pour la République (Apr) du département de Rufisque, qui est déjà à pied d’œuvre pour une victoire éclatante à la présidentielle de 2019, se renforce dans ce qu’il est convenu d’appeler les «Quatre C». C’est dire, selon le ministre Oumar Guèye, que le compte à rebours est déclenché pour une victoire à plus de 80% lors du scrutin prévu le 24 février 2019.



Le ministre de la Pêche et de l’Économie maritime ne compte laisser aucune parcelle de terrain à l’opposition dans le département de Rufisque. La preuve, à un an jour pour jour de l’élection présidentielle, Oumar Guèye a passé toute la journée du samedi 24 février 2018 à faire des visites de proximité et à échanger avec les populations. Mieux, cerise sur le gâteau, le maire de Sangalkam a enregistré des ralliements massifs de militants venus du Parti démocratique sénégalais (Pds), de Manko Taxawu Senegaal et de Rewmi qui ont décidé de rejoindre, avec armes et bagages, la mouvance présidentielle. Sans parler de l’audience accordée au Dahira de Gorom. C’était en présence du président du conseil départemental de Rufisque, l’honorable député Souleymane Ndoye.
 
Oumar Guèye : «Pourquoi il faut réélire Macky Sall»
 
«Les résultats obtenus par Macky Sall, dans tous les domaines, se passent de commentaires», a dit, d’emblée, Oumar Guèye qui faisait face, dans les locaux de la mairie de Sangalkam, aux nouveaux militants de l’Alliance pour la République (Apr). Et de lister : «On entend plus parler de coupures de courant et de délestages, car 772 mégawatts ont été ajoutés au réseau. Au plan des infrastructures, on est passé de 32 à 200 km d’autoroute, notamment Ila Touba. Il s’y ajoute la modernisation des cités religieuses, la clôture du Ranch de Doly, l’atteinte d’une production de 1.400.000 tonnes en 2017, une subvention de 20 milliards pour soutenir les pêcheurs (achat de moteurs, construction d’aires modernes de transformation, 700 millions pour financer les femmes…), 40 milliards en Bourses de sécurité familiale, Pudc, Promovilles, Cmu, Cartes d’égalité des chances, construction d’universités et d’Isep…». Le ministre de la Pêche n’a pas aussi manqué de mentionner l’érection du Dac de Sangalkam pour un montant de 6,7 milliards. Toutes choses qui font que, martèle-t-il, «la réélection de Macky Sall est une demande sociale et un impératif pour hisser le Sénégal dans l’Émergence». Pour ce faire, Oumar Guèye invite les uns à aller retirer leurs cartes en souffrance dans les commissions de distribution et les autres à aller s’inscrire massivement sur les listes électorales.
 
Souleymane Ndoye magnifie le leadership de Oumar Guèye
 
Présent à la rencontre aux côtés du ministre de la Pêche et de l’Économie maritime, l'honorable député Souleymane Ndoye a, quant à lui, vivement salué le mérite et le courage du maire de Sangalkam. Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, le président du Conseil départemental de Rufisque a ensuite invité les autres responsables apéristes à taire leurs petites querelles et à se ranger derrière le coordonnateur départemental Oumar Guèye. Ce qui, aux du non moins député de la Cedeao, est la seule voie pour réélire le Président Macky Sall, dès le premier tour, à la prochaine élection présidentielle prévue le 24 février 2019.
 
Ahmet Tidiane Diagne : «J’ai été convaincu par Macky Sall»
 
Ancien coordonnateur du Parti Démocratique Sénégalais (Pds) à Sangalkam, Ahmet Tidiane Diagne a rallié, samedi dernier, le camp présidentiel. D’après le désormais ex-libéral, «le président de la République est en train d’abattre un excellent travail dans le cadre du Plan Sénégal Émergent, du Promovilles et d’autres programmes tout aussi ambitieux». Des raisons valables et suffisantes qui l’ont amené à déposer ses baluchons dans le camp du ministre Oumar Guèye. «J’ai été convaincu par le travail du Président Macky Sall. Je compte travailler à le faire réélire avec un score de 99,99% dans le territoire national et au niveau de la diaspora au soir du 24 février prochain», a clamé l’ancien Secrétaire général de l’Union des jeunesses travaillistes libérales (Ujtl) à Rufisque. Et Ahmet Tidiane Diagne d’embrayer : «J’ai pour nouvelle mission d’aider Oumar Gueye afin qu’il continue le travail qu’il a entamé ici à Rufisque. Le ministre de la Pêche est en train de faire rayonner la vision du chef de l’État dans le département et dans les Quatre C».
 
150 responsables libéraux rejoignent le camp présidentiel
 
Comme s’ils se sont passé le mot, ce sont encore 150 responsables libéraux qui ont rejoint, le surlendemain, lundi 26 février, le camp présidentiel. Et, pour dire vrai, de gros poissons ont été pêchés : le coordonnateur Mamadou Diaw, Ndiassé Seck, Adja Wouri Diagne, Sidy Cissé, etc. Ils ont été accueillis par le ministre de la Pêche Oumar Guèye et le président du Conseil départemental, l’honorable député Souleymane Ndoye. Prenant la parole, le ministre Oumar Guèye a salué leur arrivée et s’est réjoui de leur choix : participer à la matérialisation de la vision du Président Macky Sall qui n’est rien d’autre que de développer le Sénégal. D’ailleurs, a-t-on glané de sources sûres, un très grand meeting de ralliement est prévu, dans les prochains jours, à Rufisque.

Adji Ndèye Dieng : «Tivaouane Peulh est derrière Oumar Guèye»
 
Ayant fait ses humanités politiques au sein du Parti socialiste (Ps), Adji Ndèye Dieng n’a pas, elle aussi, résisté longtemps à l’envie qui la démangeait de voir, comme on dit communément, midi à sa porte. Sans crier gare, celle qui avait rejoint Manko Taxawu Senegaal dans le sillage de Khalifa Sall a décidé de se ranger derrière le ministre de la Pêche. À la tête d’un regroupement de plus de 500 femmes et autant de jeunes, cette actrice du développement à la base, ayant pignon sur rue à Tivaouane Peulh, a rassuré Oumar Guèye en ces termes : «Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour faire triompher Macky Sall sous votre seule autorité. Aussi, nous comptons organiser, dans les jours à venir, un grand meeting de ralliement dont vous serez le parrain». Un engagement par le responsable politique et notable El Hadji Dia dit Oussou Ngoné qui évolue dans le social : «Notre seul leader est Oumar Guèye qui bénéficie de l’entière confiance du chef de l’État pour la gestion des militants de l’Apr dans les Quatre C». 
 
 
 
 




Mardi 13 Mars 2018