Connectez-vous
Menu

SÉNÉGAL : «La publicité, un monde sans loi»


Avec la libération du secteur audiovisuel sénégalais et l’avènement du numérique, la publicité est devenue un monde sans loi au Sénégal, faute d’un cadre réglementaire et régulateur adapté.



Un coup d’œil sur les écrans télés et une oreille tendue sur les stations radios, l’on devine aisément la propension des Sénégalais à consommer de la Publicité. Des experts du secteur de la publicité estiment que son chiffre d’affaires avoisine des dizaines de milliards FCfa. Mais dans cette jungle où l’on ne sait pas qui fait quoi ? Qui est qui ?  L’anarchie inquiète. «Avec la libération du secteur audiovisuel sénégalais et l’avènement du numérique, la publicité est devenue un monde sans loi au Sénégal, faute d’un cadre réglementaire et régulateur adapté. Cette situation a entraîné une absence de visibilité dans le secteur de la publicité.» L’on ne sait pas encore au Sénégal mettre en corrélation les images de la publicité avec nos valeurs culturelles sociales, religieuses, des messages de pub sans retenue heurtent parfois la vérité, la décence et le respect de la dignité humaine. C’est pour éviter toutes ces tares que le Conseil National de régulation de l’audiovisuel (Cnra) a invité  ce lundi les organisateurs  intervenant dans le secteur de la publicité (annonceurs, organisations patronales, agences de communication, régies, diffuseurs…) les différents acteurs pour faire le «ndeup» du secteur de la publicité. «Notre mission en tant que Cnra c’est de nous intéresser aux contenus, il faut qu’il y ait des règles, des normes», explique son Président Babacar Touré à l’ouverture de cette rencontre de deux jours.


Lundi 6 Août 2018